Crues : les habitants sont à bout

Crues : les habitants sont à boutModifié le 18-12-2023 à 11 h 00 – Les pieds dans l’eau et le moral dans les chaussettes. Après des pluies importantes pendant plusieurs jours, trois départements étaient concernés par une vigilance orange aux crues : la Charente, la Charente-Maritime et la Gironde attendent ainsi impatiemment la décrue, rappelle BFMTV.

La Charente et la Gironde sont depuis repassées en vigilance jaune. Seule la Charente-Maritime est maintenue en orange. Même si de nombreux habitants ont été évacués, d’autres résidents ont fait le choix d’affronter le problème en restant sur place, tentant coûte que coûte de cohabiter avec cet aléa climatique qui n’a pour eux rien de nouveau.

Même s’ils ont de la ressource, certains résidents charentais éprouvent de la «lassitude», eux qui avaient déjà été victimes des intempéries il y a deux ans.

À LIRE AUSSI >> De nouvelles crues inquiètent les habitants de Charente-Maritime

La décrue a bien démarré sur la zone de Saintes – dont la prison a dû être évacuée – en citant l’agence Vigicrues. Mais, les sinistrés vont devoir prendre leur mal en patience. « Cette décrue va être très lente. Nous ne sommes pas sur un pic, plutôt sur un plateau, malheureusement, ça va prendre plusieurs jours», juge Alix Roumagnac, spécialiste de la prévision météorologique.

Les personnes sinistrées devraient bénéficier d’une indemnisation rapide. C’est en tout cas ce qu’a promis de Brice Blondel, préfet de la Charente-Maritime, dimanche après-midi. « Les demandes de reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle sont étudiées par une commission, précise Brice Blondel auprès de France Bleu. Je vais demander que cette commission se réunisse en urgence, pour apporter la réponse la plus rapide possible aux assurés. »

Le préfet pense notamment à ces personnes déjà touchées en 2021, et qui venaient tout juste de réaliser des travaux de remise en état. C’est la deuxième crue en un mois et la troisième en deux ans.

Suivez-nous et aimez-nous :

Vous pouvez également aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

RSS
Follow by Email