Le record du monde de la Tour Eiffel la plus haute invalidé

Le record du monde de la Tour Eiffel la plus haute invalidéUn rêve qui s’écroule. Richard Plaud, un habitant de Montpellier-de-Médillan, près de Saintes (Charente-Maritime) a appris il y a quelques jours que le record du monde de la tour Eiffel en allumettes la plus haute du monde, qu’il pensait avoir battu en janvier dernier, n’avait finalement pas été validé par les juges britanniques du Guinness World Records (ou Guinness Book).

Richard Plaud avait pourtant mis huit ans, et passé 4 200 heures, à concevoir une tour Eiffel de 7,19 mètres de haut (taille validée par un géomètre-expert) pour laquelle il avait utilisé 706.900 allumettes.

Mais, alors, que s’est-il passé ? « Il fallait que les allumettes, utilisées pour réaliser la tour Eiffel, soient achetées dans le commerce, avec leur partie inflammable qu’il fallait supprimer en la grattant, sans la couper », explique à 20 Minutes Richard Plaud. Les allumettes ne devaient, en effet, être ni coupées, ni déformées. Or, le Poitevin est allé se servir directement à l’usine, et a utilisé des allumettes sans partie inflammable…

« Cette subtilité était bien mentionnée dans le cahier des charges, mais je ne l’ai consulté qu’en octobre dernier, car j’ai attendu la dernière ligne droite pour solliciter le Guinness World Records. Et oui, je l’ai bien lue, malgré tout, je restais quand même confiant », poursuit Richard Plaud.

Une allumette reste une allumette, surtout quand elle est achetée à l’usine qui les fabrique. Mais pas pour les juges britanniques, qui ont été intransigeants. « C’est assez étonnant, et même un peu agaçant, cependant la décision est tombée, c’est ainsi » soupire-t-il aujourd’hui. Ce qui me fait surtout de la peine, c’est qu’ils ne reconnaissent pas mon travail, le temps, la réflexion qu’il y a derrière, car c’était loin d’être simple à réaliser. »

L’ancien record de 6,53 mètres, détenu par un Libanais, reste donc d’actualité. Si sa tour Eiffel est aujourd’hui démontée et rangée dans des étagères, Richard Plaud ne manquera toutefois pas l’occasion de la ressortir, et montrer que c’est bien la sienne la plus haute (et la plus belle).

Suivez-nous et aimez-nous :

Vous pouvez également aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

RSS
Follow by Email