La restauration de « L’Hermione » tourne à la galère

La restauration de « L’Hermione » tourne à la galèreTel est « le cap » affiché par Marc de Briançon, le président de l’association Hermione-La Fayette, aux commandes du célèbre trois mâts actuellement réparé à Anglet, au Pays basque, à la suite de sévères avaries détectées en 2021, provoquées par un champignon qui ronge la réplique du trois-mâts.

Pour hisser les voiles en 2025, la frégate rochefortaise devra d’ici là réunir la somme de 4,5 millions d’euros. Le coût total des travaux est estimé à 10 millions d’euros. L’État, les collectivités locales, les banques, partenaires et donateurs ont déjà injecté près de 5,5 millions d’euros.

« Plus le chantier se prolonge à Anglet, plus il coûte cher », reconnaît Émilie Beau, la directrice générale de l’association Hermione-La Fayette. Parmi les autres « défis » figurent désormais « le manque de liquidités » et ses conséquences sur la trésorerie de l’association.

À CONSULTER >> Île de Ré: Un bateau de pêche a coulé près du pont, son épave représente un danger

L’association Hermione-La Fayette peine clairement à le dire, mais pourrait se retrouver « en difficulté si on ne réagit pas vite », concède Émilie Beau. « L’Hermione » en appelle à l’État et à ses partenaires historiques pour trouver un relais ou de nouveaux appuis financiers.

Suivez-nous et aimez-nous :

Vous pouvez également aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

RSS
Follow by Email