Merci de cliquez sur nos bannières publicitaires



68 500 euros « d’aide directe » qui font tousser

Pour ses membres, «la municipalité tente d’éluder momentanément le problème posé» par la baisse chronique du chiffre d’affaires du centre équestre «en subventionnant la régie». Ces 68 500 euros correspondent, explique la majorité municipale, au coût estimé du volet «enseignement», qu’elle considère comme un «service public» rendu aux jeunes qui souhaitent pratiquer l’équitation.

[…]