Merci de cliquez sur nos bannières publicitaires



L’année 2012 sous le signe du « pragmatisme »

Il n’y a guère qu’au casino de Pontaillac qu’on flambera encore, à Royan, en 2012.Sans verser dans le pessimisme le plus noir, que le maire laisse «à des jours meilleurs», paraphrasant la maxime de l’écrivain et comédien Peter Ustinov, Didier Quentin n’a pas non plus teinté ses voeux pour l’année 2012 du plus béat des […]