Cordouan : le Smiddest prépare la saison estivale

Depuis le 1er janvier 2010, le Syndicat mixte interdépartemental de développement durable de l’estuaire de la Gironde (Smiddest) est responsable, en collaboration avec l’État, de la gestion et de l’animation du phare de Cordouan. Jeudi dernier, à Saint-Ciers-sur-Gironde, dans le cadre du vote du budget du Smiddest (adopté à l’unanimité), l’assemblée a évoqué l’organisation du site pour la prochaine saison touristique.

En prenant la main sur l’animation du phare, les élus ont aussi pris conscience de la nécessité de revoir le fonctionnement du site.

Il a beaucoup été question des bateaux qui amènent le public à Cordouan.

Et si pour 2010 l’agrément a été renouvelé à l’ensemble des transporteurs (quatre au total), en 2011 il est plus que probable qu’un appel d’offres soit lancé.

Les entreprises titulaires seront alors mises en concurrence.

Dans le même esprit, il aussi été évoqué un problème de surpopulation sur le phare.

Dans les faits, la réglementation fixée par l’État impose un nombre limité de visiteurs par jour.

Lors de la réunion, les représentants du Smiddest ont évoqué leur responsabilité par rapport au plateau (banc de sable qui entoure le phare). Source

Vous pouvez également aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.