Île d’Oléron : un homme mort et une femme grièvement blessée retrouvés dans un garage

Île d’Oléron : un homme mort et une femme grièvement blessée retrouvés dans un garageLes faits se sont déroulés ce lundi matin à Saint-Pierre-d’Oléron (Charente-Maritime). Le couple était en instance de séparation. Le quartier est sous le choc. Le corps sans vie d’un homme âgé d’une quarantaine d’années a été retrouvé ce lundi matin, dans son garage, rue Ferbouillant, à Saint-Pierre d’Oléron (Charente-Maritime), rapporte Sud Ouest. À ses côtés se trouvait sa compagne, grièvement blessée au thorax, vraisemblablement par arme blanche. Elle a été transportée en urgence à l’hôpital Saint-Louis de La Rochelle, par l’hélicoptère de la sécurité civile, Dragon 17.

Continuer la lecture

Plage d’Aytré : une pollution d’origine inconnue

Plage d’Aytré : une pollution d’origine inconnuePas de courant, peu de vagues, abritée au fond d’une baie, la longue plage d’Aytré (Charente-Maritime), juste au sud de La Rochelle, a tout pour séduire le touriste, mais elle restera fermée tout l’été, victime d’une pollution persistante dont personne n’arrive à détecter la cause.

Depuis un durcissement de la législation française il y a cinq ans abaissant le seuil de tolérance à 1.000 bactéries pour 100 ml d’eau, cette pollution épisodique a déjà contraint le maire de la petite commune de 9.000 habitants à signer des arrêtés temporaires d’interdiction de baignade.

Continuer la lecture

Une fillette subit un arrêt cardiaque à la piscine de Saintes

Une fillette subit un arrêt cardiaque à la piscine de SaintesUne fillette subit un arrêt cardiaque à la piscine de Saintes. Jeudi 3 mai dernier, une petite fille, âgée de 7 ans, a été victime d’un arrêt cardiaque alors qu’elle se trouvait dans la piscine publique Aquarelle, à Saintes, en Charente-Maritime. L’enfant, originaire d’Ecoyeux, se serait écroulée au bord du bassin, rapporte Sud Ouest. Elle a été immédiatement prise en charge par les secours.

Heureusement, la fillette a été immédiatement prise en charge par les maîtres-nageurs de l’établissement. Une fois arrivés sur place, les pompiers et le Smur ont pris le relais.

Continuer la lecture

Revaloriser les restes de la bière pour fabriquer des biscuits

Revaloriser les restes de la bière pour fabriquer des biscuitsRevaloriser les restes de la bière pour fabriquer des biscuits. A Pont-l’Abbée-d’Arnoult, un pâtissier a utilisé la drêche issue de la fermentation de bière dans la composition de biscuits.

La drêche issue de la fermentation de la bière est utilisée dans la composition des biscuits d’Eric Daunas. Si la drêche, ces restes solides issus de la fermentation, est généralement donnée comme nourriture aux animaux de ferme, un pâtissier de Pont-l’Abbée-d’Arnoult a décidé de l’utiliser dans la composition de petits biscuits.

Continuer la lecture

Des médecins contre la « maltraitance » aux urgences

Des médecins contre la « maltraitance » aux urgencesDes médecins contre la « maltraitance » aux urgences. Les médecins urgentistes de Rochefort sont en grève ce mercredi 4 avril. » Le docteur Antoine Depelchin et ses 11 collègues médecins urgentistes de l’hôpital de Rochefort ont déposé un préavis de grève illimité à compter de ce mercredi 4 avril.

Ils dénoncent des conditions de travail dangereuses pour les patients et menacent de démissionner en bloc si leur hôpital ne renonce pas aux nouvelles fermetures de lit envisagées.

Continuer la lecture

Perturbations dans le bassin des chalutiers de La Rochelle

Perturbations dans le bassin des chalutiers de La RochellePerturbations dans le bassin des chalutiers de La Rochelle. Le Saint-Gilles, un navire de trente mètres qui appartient au Musée Maritime de La Rochelle va subir une grande révision qui va durer deux semaines. Ce joyau du patrimoine maritime sortira ce mardi, du bassin des chalutiers pour rejoindre le port de La Pallice.

Le Saint-Gilles quittera la bassin des Chalutiers ce mardi 3 avril dés 6 h pour rejoindre le Grand Port Maritime.

Continuer la lecture

Un marin retrouvé mort et un autre porté disparu en Gironde

Un marin retrouvé mort et un autre porté disparuUn marin retrouvé mort et un autre porté disparu. Un corps a été repêché mardi soir après le naufrage du Black Pearl au large de la pointe de Grave en Gironde. D’importants moyens ont alors été mis en œuvre pour le retrouver, notamment l’hélicoptère Dragon 17 de la Sécurité Civile, et l’hélicoptère Raffut SAR de l’Armée de l’air, basé à Cazaux (Gironde).

Un avion de patrouille maritime, le Falcon 50 de la Marine nationale, alors en mission de surveillance maritime, a aussi été dérouté sur zone.

Continuer la lecture

Poitou-Charentes : Mouvement de colère des gardiens de prison

Poitou-Charentes : Mouvement de colère des gardiens de prisonPoitou-Charentes : Mouvement de colère des gardiens de prison. De nombreux gardiens se sont rassemblés devant les portes du centre pénitentiaire de Vivonne mais aussi devant la centrale de Saint-Martin-de-Ré en Charente-Maritime ou encore devant la maison d’arrêt de Saintes et à Angoulême.

Jeudi, trois gardiens ont été blessés à l’arme blanche par l’islamiste allemand Christian Ganczarski, un des instigateurs de l’attentat contre la synagogue de Djerba (Tunisie), qui avait fait 21 morts en avril 2002.

Continuer la lecture

La maternité de la clinique du Mail, à La Rochelle ferme ses portes

La maternité de la clinique du Mail, à La Rochelle ferme ses portesLa maternité de la clinique du Mail ne pratiquera plus d’accouchements. C’est une petite Noémie, née lundi, qui a clot la longue liste des bébés à avoir vu le jour dans les murs de la maternité de la clinique du Mail de la Rochelle.

Olivier Leborgne, le directeur de la clinique du Mail, reconnaît sa « déception », sentiment teinté de « tristesse » et de « nostalgie ». Six propositions de reclassement ont été faites dans le secteur administratif de la clinique
Continuer la lecture

Protection maximal pour la surveillance des huitres

Protection maximal pour la surveillance des huitresProtection maximal pour la surveillance des huitres. Vidéosurveillance, caméras sur drone, jumelles à vision nocturne, puces électroniques, patrouilles en chaland ou pirogues: à quelques semaines de Noël, les huîtres, proies tentantes pour les voleurs, sont surveillées de près dans les bassins de Marennes.

Le cours de l’huître s’est envolé et les vols ont suivi la même courbe, avec un pic en 2011: 40 tonnes dérobées. Depuis, le volume avait chuté jusqu’à huit tonnes en 2015. Mais le phénomène reprend: 17,5 tonnes en 2016 et déjà huit début décembre 2017, selon la gendarmerie. Plutôt treize tonnes, pense le Comité régional de la conchyliculture, tous les vols n’étant pas signalés officiellement.
Continuer la lecture