Un service qui tombe bien pour les familles

Principale activité de la petite entreprise : assurer l’entretien et le fleurissement des tombes et caveaux à la place des familles. Dispersion des familles, éloignement géographique, manque de temps\u2026 Le concept d’un service à distance est aujourd’hui développé par une poignée de sociétés en France. L’idée a fait son chemin dans la tête de Didier Laporte après la diffusion d’un reportage à la télévision.

L’auto-entrepreneur travaille à la carte : il intervient très ponctuellement pour un nettoyage annuel ou régulièrement.

Récemment, un client éloigné lui a demandé de renouveler les fleurs tous les deux mois sur deux tombes, dans le petit cimetière de Saint-Jean-d Angle.

Il faut compter aux alentours de 50 euros pour un entretien annuel et 230 euros pour six interventions (dépoussiérage, désherbage et remplacement de plantes). Source



Vous pouvez lire aussi

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.