Avec du soleil et juste ce qu’il fallait de vent

Tout comme les deux jeunes femmes, une centaine d’autres adeptes de la navigation à voile – légère – ou à la rame s’est régalée des possibilités offertes par la Station nautique Royan Atlantique, toujours inventive en matière de manifestations.La Station nautique a déjà gravé dans le marbre du calendrier de la sortie de l’été sa désormais rituelle Remontée de la Seudre, commence à en faire de même avec la Remontée de la Gironde.

Réunion initialement placée sous le signe de la convivialité et du plaisir de naviguer pour les amateurs de stand-up paddle, de paddle de sauvetage, de kayak de mer, de pirogues – seul ou à six -, de planche à voile ou de catamarans, cette seconde Traversée de l’estuaire a servi également de support à une authentique course prise en compte par la fédération de la discipline.

La faiblesse du vent a dissuadé les kitesurfeurs, seuls quatre catamarans du Cercle nautique de Meschers se sont joints à la fête, mais pour tous les autres, les conditions se sont révélées idéales : «Du soleil et juste ce qu’il fallait de vent pour aider les paddles, notamment», souriait Marie Mouton, permanente à la Station nautique Royan Atlantique.

Vous pouvez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

sortir
Masquer