Vapeur et brouillard

La rochelle : Nous sommes au mois de septembre dernier et Samuel Boudon, l’un des dirigeants du chantier rochelais Naval Force 3, révèle son projet de déplacer à La Rochelle cet ancien vapeur des années 30 qu’il a découvert à Londres.

Trois suites, 24 chambres quatre étoiles, 18 autres trois étoiles, un restaurant gastronomique, un pub, un centre de bien-être, dessinent alors les contours de son affaire.

Il s’agit d’une opération d’envergure, à l’échelle de ce bateau de 80 mètres.

Il ne dit rien, ou des bribes, sur les conditions d’acquisition du navire, qui, à Londres était un pub renommé.

Mais en revanche, une procédure engagée devant le juge des référés du tribunal de grande instance de La Rochelle.

En filigranes, il y est question du «Queen Mary».

Un certain Yves Coindreau, Rochelais lui aussi, assigne Samuel Boudon pour obtenir une provision de 30 700 euros.

Il expose au juge n’avoir été que partiellement remboursé du prêt de 37 000 euros qu’il a accordé à Samuel Boudon.

Ce dernier fait valoir qu’Yves Coindreau avait accepté l’extinction de cette dette en échange d’une participation au projet Queen Mary.

L’émission de télé «Sans aucun doute» avait déjà fait ses choux gras de ce contentieux entre les deux hommes (le 11 décembre) quand le juge des référés rendit sa décision.

Le 15 décembre, il considéra la créance de M. Coindreau comme «certaine, liquide, et exigible».

Et condamna M. Boudon à verser à son adversaire une provision de 25 500 euros.

De retour à La Rochelle, je demande à Samuel Boudon, de rembourser la dette, plutôt que de me faire participer à l’opération Queen Mary. Source

One thought on “Vapeur et brouillard

  1. Ce Boudon Samuel est connu ici sur La Rochelle pour son goût déraisonnable pour l’argent! Il loue en effet des logements étudiant d’une taille indécente et à déjà un passif important à propos de caution jamais rendu! A bon entendeur salut!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.