Noir, le temps du souvenir

Ce n’est pas la première fois : elle a l’habitude de relier, via Paris, La Rochelle à Fort-de-France où travaille son mari, responsable de manutention portuaire aux Antilles. Mais, cet été-là, Marie-Françoise Elie a une idée bien précise en tête : rencontrer Aimé Césaire.

La Rochelaise d’adoption, passionnée d’histoire, et l’ancien député et maire de Fort-de-France se retrouvent face à face.

La réponse fait honneur à l’homme.

Mais elle n’enlève rien à la responsabilité des Européens des siècles passés, armateurs et marins de Bordeaux, de Nantes ou de La Rochelle.

Si bien que les manifestations liées à la commémoration de l’abolition de l’esclavage prendront cette année une ampleur exceptionnelle.

Aimé Césaire est mort en avril 2008.

Mais le projet a suivi son cours et, grâce à Mme Elie, à Annick Notter, conservateur des musées d’art et d’histoire, à des chercheurs et universitaires, la manifestation «Chairs noires et pierres blanches» sera lancée vendredi 19 mars. Source

Vous pouvez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

sortir
Masquer