Une affaire de filles

Samedi 8 mai, la Sarabande des filles organise sa neuvième course, dans les rues de La Rochelle. «Il n’y a pas de profil déterminé, tout le monde peut s’inscrire, des licenciées aux amatrices», explique Dominique Bartoli, présidente de l’association.Nous avons remarqué dans le profil des participantes qu’il y avait souvent des mères et des filles, alors on a créé un parcours pour elles.

Autre originalité, le challenge des «déguisés», qui a vu défiler l’an dernier des nonnes avec porte-jarretelles, une Schtroumpfette ou des jeunes filles en tutu.

À la Sarabande, toutes ont droit à une récompense.

La même – un tee-shirt, une rose et un cadeau encore gardé secret – pour la première comme pour la dernière.

«L’esprit de la course est bon enfant, la compétition ne nous intéresse pas», assure Dominique Bartoli.

Les hommes, eux, sont relégués au second plan. Source

Vous pouvez également aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.