« J’accompagne le désir »

Au printemps dernier, en toute discrétion, Alain Barrès prenait la présidence de l’association qui, cette année, va célébrer son vingt-cinquième anniversaire (la fête se déroulera en septembre). Jean-Yves Gallet qui, pour des raisons familiales, a quitté La Rochelle pour la Vienne, et a ainsi donc laissé la barre des Amis. Mais rien, si ce n’est la distance, n’éloigne les deux hommes, qui ont en commun d’être passionnés par le patrimoine maritime. Les Amis, ce sont près de 800 adhérents, dont une trentaine de bénévoles particulièrement investis dans la marche d’une quinzaine d’ateliers qui dégagent un intense volume d’activités.

L’homme s’inscrit donc clairement dans la continuité de l’action de son prédécesseur, «pour faire tourner l’association et tenir notre objectif : la défense du patrimoine maritime», un dessein qui, en l’occurrence, confine à l’engagement militant.

On notera au passage le délicat équilibre sur lequel Alain Barrès souhaite caler la marche des Amis, vis-à-vis du Musée maritime.

Lettre trimestrielle des Amis, lettre intercalée toutes les trois semaines pour ne laisser personne sans information, refonte du site Internet.

Citons le «Joshua», qui embarque 500 personnes par an, qui court les rassemblements du golfe de Gascogne et passe entre les mains de la trentaine de skippers ou co-skippers qui le barrent, l’entretiennent et le font vivre. S






Vous pouvez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

sortir
Masquer