Récompensée – la fidélité d’un navigateur belge

Exemple de petit voilierJacques Mestdagh incarne la fidélité de certains clients au chantier naval de Franck Roy. Comme ce plaisancier belge, ils sont trois clients à avoir acheté trois voiliers à l’entreprise de Marans. Ainsi donc, cette semaine, Jacques Mestdagh prenait livraison du premier Solenn 32 qui, outre le fait d’être la nouveauté du chantier, est aussi le plus grand voilier qu’il a jamais construit. Un quillard de 9,99 m très précisément, fidèle aux caractéristiques qui portent la réputation de l’entreprise : coque polyester et équipement bois particulièrement soignés.

Jeudi, sur le ponton professionnel des Minimes, Franck Roy venait à la rencontre de son client belge et du voilier amiral, d’une gamme de dix modèles aujourd’hui, qu’il n’avait pas encore vu au ponton depuis sa mise à l’eau en début de semaine.

Dans une revue, en 1999, je suis tombé sur le Joli Morgann de Franck Roy et j’ai retenu aussi le Tofinou (NDLR, fabriqué à Saint-Martin-de-Ré par Latitude 46).

Neuf bateaux dans les cartons, dont un Balkis qui scelle une amitié de longue date entre Franck Roy et Alexandre Genoud, autre constructeur de renom installé, lui, à Fouras. S



Vous pouvez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

sortir
Masquer