Vivre sans voiture

photo A. L.Michel Degorce-Dumas n’a jamais eu son permis. Toute sa vie, il s’est donc organisé entre la voiture de son épouse et les transports en commun. Michel Degorce Dumas, créateur du festival de cinéma Rochefort-Pacifique, défie tous les défenseurs du tout voiture. On pourrait croire que ce retraité actif n’a jamais eu de voiture parce qu’il n’a jamais eu de travail, qu’il ne sort pas parce que rien ne l’intéresse et qu’il ne voit personne parce qu’il n’a pas d’amis.

À 65 ans, cet ancien fonctionnaire au ministère d’Outre-Mer vit comme tout le monde et se passionne pour un tas de sujets.

Passé par Paris et Marseille, il fut chef de cabinet du Préfet en Guyane pendant six ans.

En 2002 pour finir sa carrière, il est muté à La Rochelle comme chargé de la protection civile du Préfet.

Avant de nous installer à Rochefort, je me suis inquiété de savoir comment j’allais pouvoir me rendre au travail à La Rochelle.

Pour rendre visite à sa mère en Dordogne, il prend le train jusqu’à Angoulême puis le bus qui le dépose devant la porte.

Ne cherchez pas la petite bête, il n’y voit quasiment que des bénéfices : gain de temps, grosses économies d’argent et inévitablement une certaine vision de la vie.

Aujourd’hui, j’estime que la société a mis les moyens pour les transports en commun. Seuls petits désagréments : les invitations à l’improviste.

Vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.