Les boutiques reviennent

Lorsqu’il succéda à Carine Geoffroy-Ferchaud à la tête de Saintes Shopping, en février 2012, Yann Sigaut se retrouva à la tête d’une association de commerçants ne comptant plus qu’une trentaine d’adhérents.Saintes Shopping n’a pas encore retrouvé toutes ses forces passées – l’association a compté jusqu’à 160 membres – mais une centaine de boutiques du centre-ville se sont ralliées à sa bannière.


Assurant un tiers d’aides publiques à des actions, le fameux Fisac a permis à Saintes Shopping de rénover de fond en comble son site Internet.

«L’idée est d’offrir ainsi à nos clients des réductions dans nos magasins, comme le font des sites spécialisés», explique le président de Saintes Shopping.

Ce «Shopping Chéquier» comporterait une trentaine de réductions à faire valoir auprès d’autant de boutiques du centre-ville.

À ces deux actions, aidées financièrement par l’État et la Ville de Saintes à travers le Fisac, s’ajoute un volet communication destiné à donner une meilleure visibilité aux commerçants adhérant à Saintes Shopping.

Pressés d’avancer par leurs membres, Yann Sigaut et son bureau souhaitent, à chaque opération commerciale, identifier les boutiques y participant, par des kakémonos posés à leur porte.

Vous pouvez lire aussi

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.