Les ballons dirigeables dans le ciel charentais

Les ballons dirigeables dans le ciel charentais. La compétition a débuté en Charente-Maritime avec un vol d’entraînement à Semussac mercredi 29/07 et une première étape à La Génétouze jeudi 30/07, avant de faire escale à l’ile aux Vaches à Angoulême hier vendredi 31/07 au soir.

48 pilotes de montgolfière ont participés à cette 19e Coupe d’Europe, qui réunit plus de quatorze nationalités, du Japon au Brésil, en passant par la Russie.

Pour la « cible », ils ont pour mission de faire atterrir un marqueur au plus près d’une cible tracée au sol. Pour se diriger, les pilotes ont pour seul moteur le vent, qui change de direction en fonction de l’altitude.

Pour planifier leur vol, avant chaque épreuve les équipes assistent à un briefing crucial, où une feuille d’observations et de prévisions météo leur est remise. Ils élaborent alors une stratégie: où décoller, utiliser les vents en altitude ou rester près du sol.

Pour le vol d’ouverture à Semussac mercredi 29 juillet 2015 au soir, les aéronautes ont dû attendre près de quatre heures, suspendus aux caprices d’un vent marin infatigable. « Quand il s’agit de montgolfière, la patience est leur maître mot ».




Vous pouvez lire aussi

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.