Le logement social, grande cause municipale

Celui du logement social, au demeurant, ne pouvait susciter d’autre attitude, à moins de chercher à s’attirer les foudres d’une majorité des électeurs, conscients, quelle que soit leur situation matérielle, que tout un chacun est en droit de pouvoir se loger. Ainsi donc, la séance du Conseil tenue lundi soir a consacré le logement social comme grande cause municipale.

Une Opération programmée d’amélioration de l’habitat – menée par convention entre la commune, un établissement intercommunal, l’État, le Conseil régional et l’Agence nationale pour l’amélioration de l’habitat (Anah) – permet d’inciter les propriétaires privés à réhabiliter un bien immobilier à des fins locatives.

Par ailleurs, les prix de vente et de location restent prohibitifs pour les jeunes ménages souhaitant s’établir de façon pérenne.

De plus, le parc locatif existant est en grande partie sous-équipé pour satisfaire les demandes de la population (logements trop petits, états d’équipements insuffisants, etc.) et doit être remis aux normes. S



Vous pourrez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.