Les amours et délices des orgues de Notre-Dame

Exemple d'orgueCe sera un privilège rare : celui de monter à la tribune et de voir de très près les orgues de Notre-Dame. Demain mercredi, à 11 heures, l’Association pour la défense de l’église de Royan (Ader) et les Amis de l’orgue de Notre-Dame de Royan proposent une visite de l’instrument qui figure parmi les plus prestigieux de France. C’est Jacques Dussouil qui fera le cicérone.

Le visiteur pourra voir de près l’impressionnant clavier et le non moins impressionnant pédalier, contempler l’envolée splendide des quelque 3 720 tuyaux dont le plus grand mesure 5 mètres et le plus petit 2 cm.

Malheureusement, l’instrument, malgré son jeune âge est en mauvais état. Commandé au début des années 60 par le chanoine Raud chez le facteur poitevin Robert Boisseau, l’orgue a été installé et inauguré en 1964 après deux années de fabrication dans les ateliers de Poitiers.

Une somme conséquente mais insuffisante pour le projet grandiose du chanoine. S



Vous pouvez lire aussi

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.