Merci de cliquez sur nos bannières publicitaires



Quatre cigognes blanches abattues en Charente-Maritime

Quatre cigognes blanches, ont été abattues par balles en Charente-Maritime, a annoncé vendredi la Ligue de protection des oiseaux qui a décidé de porter plainte pour qu’une enquête soit réalisée.Ce sont des actes jugés « honteux » qu’a révélés aujourd’hui la Ligue de protection des oiseaux (LPO). Dans l’ouest de la France, en Charente-Maritime, quatre cigognes blanches ont été trouvées mortes cette semaine, abattues par une arme à feu si l’on en croit les autopsies qui ont été réalisées.

« Des balles ont traversé le corps de ces oiseaux, entrainant des hémorragies internes et leur mort » a indiqué dans un communiqué la LPO qui a décidé de porter plainte contre X.

L’Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS) s’est ainsi associé à la LPO en établissant un procès-verbal d’infraction. Une enquête de police est donc lancée afin d’identifier les coupables qui risquent une amende pouvant atteindre 15.000 euros et/ou une peine d’emprisonnement pouvant aller jusqu’à un an.

Les dépouilles de ces cigognes blanches, espèce protégée, ont été retrouvées près de Saintes, en Charente-Maritime. En novembre 2010, une cigogne noire avait déjà été victime de tirs. Au printemps, la Charente-Maritime abritait 320 couples nicheurs de cigogne blanche, soit 30 de plus qu’en 2010. Un record pour ce département qui se classe ainsi deuxième juste derrière le Haut-Rhin. S



Votre message

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.