La réduction des déchets

Lors de la présentation des orientations budgétaires 2013, Guy Beugnon, le président du Smictom Val d’Aunis, ne cachait pas sa satisfaction au vu des résultats de 2012. C’est un bon résultat, et nous sommes bien dans l’objectif fixé par les élus du Smictom. Il s’agit d’un résultat encourageant pour le syndicat, qui prévoit pour 2013 de poursuivre son action.


Ainsi pour l’année à venir, un investissement à hauteur de 2,8 millions d’euros est programmé dont les principaux postes concernent le traitement des déchets, l’acquisition d’un bâtiment pour la filière textile (300 000 euros), des travaux sur le site de Chermignac (1,1 million d’euros), une étude pour le nouvel outil de traitement (80 000 euros) ou bien encore un analyseur semi-continu pour les dioxines (80 000 euros).

Les projets de nouvelles déchetteries, à Surgères et Courçon, seront poursuivis et terminés.

Quant à la collecte, la pose de 40 bornes d’apport volontaire (54 000 euros) et de 500 bacs de regroupement (55 000 euros) sont programmés, ainsi que le matériel informatique de géolocalisation (11 000 euros).

Vous pouvez lire aussi

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.