La qualité des locations à améliorer

La qualité des locations à améliorerLa qualité des locations à améliorer. Quel souvenir les vacanciers emporteront-ils de leur séjour en Charente-Maritime? Le soleil, les plages, l’océan bien sûr, mais aussi les moments passés en famille dans leur logement. Encore faut-il que celui-ci soit à la hauteur de leurs espérances. Pour ne pas décevoir les millions de visiteurs qui font du tourisme la première activité économique du département, le deuxième en la matière au niveau national, Charente-Maritime Tourisme souhaite mettre l’accent sur la qualité des locations.

Un classement par étoiles, de la même manière que pour les hôtels et les campings, permet déjà de se faire une idée de l’endroit où l’on met les pieds mais, à ce jour, seulement 6 500 des 20 000 à 25 000 meublés recensés jouent le jeu de la labellisation.

Pour «augmenter la puissance de feu», le bras armé du Conseil général pour le tourisme peut compter désormais sur un renfort de poids : la Fnaim.

La Fédération nationale de l’immobilier est prête à mettre à sa disposition son réseau de 147 agences, en Charente-Maritime, pour inciter les propriétaires de biens à la location à les faire classer.

Pas question non plus de peindre soi-même des étoiles sur la façade de son logement : seul un classement respectant le référentiel national, comprenant 112 critères, reconnu par le Comité français d’accréditation (Cofrac), devra faire foi.

«Il y a un intérêt pour eux : un meublé classé permet un abattement fiscal de 71 %, contre 50 % pour un meublé non classé», remarque Olivier Amblard, directeur de Charente-Maritime Tourisme.

Résumé art de Sudouest



Vous pouvez également aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

RSS
Follow by Email