La chute au sol serait la cause du décès

La chute au sol serait la cause du décèsLa chute au sol serait la cause du décès. Alban Depres, rugbyman baraqué de 28 ans, n’a pas le profil du meurtrier. Calme et posé dans le box des accusés, il a tout d’abord commencé par s’excuser auprès des parents de la victime, hier, au tout début de son procès à la cour d’assises de Charente-Maritime où il est jugé pour des faits qui se sont déroulés dans la nuit du 6 au 7 août 2010 à la sortie du Piano Pub, un bar de La Rochelle.

Poursuivi pour avoir donné un coup ayant entraîné la mort sans intention de la donner à Carlos Lopez Carrasco, un Espagnol alors âgé de 27 ans, il semble toujours surpris par les conséquences de son geste.

Au courant que «l’Espagnol» attendait dehors, Alban Deprès, lui aussi passablement énervé, avait tout de même décidé de rentrer dormir chez un copain, suivi par trois de ses amis «au cas où».

Les médecins qui sont venus déposer hier à la barre, et après des explications un peu confuses, se sont mis d’accord pour dire que le décès était finalement dû à une hémorragie méningée, donc au niveau du cerveau, causée par un traumatisme crânien.

Après cet épisode, Alban Depres est parti.

Résumé art Stéphane Durand de Sudouest



Vous pouvez également aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

RSS
Follow by Email