Un espoir d’ouverture le 10 juillet pour les discothèques

DiscothequeAvec la levée de l’ Etat d’urgence sanitaire le 10 juillet, les patrons de discothèques de Charente-Maritime espèrent pouvoir rouvrir. « Pourquoi pas nous »

Le patron du White Rabbit à La Rochelle , Patrick Fau ne décolère pas : « quand vous sortez le soir vous pouvez aller au restaurant vous pouvez aller dans un bar, vous pouvez dans beaucoup d’établissements boire debout et nous les discothèques on est toujours fermées » s’insurge le commerçant qui parle d’injustice.

« La profession auprès des établissements bancaires et auprès des pouvoirs publics, est classée noire  » renchérit Patrick Fau qui explique ne pas avoir obtenu de prêt garanti par l’ Etat , parce qu’il est patron propriétaire d’une discothèque .

Ce mercredi les syndicats professionnels ont participé à une rencontre interministérielle pour défendre leur cause. »on a été entendus  » se réjouit Rosine Mariotte, la patronne de l’ Oxford à la Rochelle, elle est membre de l’ UMIH de nuit, l’un des syndicats professionnels, dont les retours dit-elle « sont positifs ».

Les patrons de discothèques ont notamment proposé, pour répondre aux exigences sanitaires, de fermer les dancefloors , qui concentrent trop de monde et d’aménager des espaces pour permettre aux clients de danser autour de leur table.




Vous pouvez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

sortir
Masquer