Les centres sociaux du département sont aussi aux avant postes de la crise

Centre sociauxIl n’y pas à dire, avoir des relations directes avec les gens, c’est quand même bien plus agréable. A l’évidence, Jean-Claude Pilippart ne gardera pas un souvenir impérissable de sa période de confinement et de l’utilisation des systèmes de visioconférence. « C’est une reprise attendue, souhaitée et enthousiaste » souligne le directeur du centre social. « On accueille tous les publics dans des formats plus réduits que d’habitude » précise t-il, distanciation physique oblige, mais ce n’est pas la seule explication.

Lire la suite