Saintes : les chiens-loups en cavale dans la ville ont été neutralisés

Il a fallu plusieurs fléchettes hypodermiques pour maîtriser en les endormant, vendredi soir et samedi matin, les quatre chiens-loups tchèques qui s’étaient échappés de chez leur propriétaire domicilié quai des roches à Saintes. Des animaux «qui ne sont pas dangereux», a en tout cas certifié le directeur de la SPA Laurent Demunter qui a pu rentrer dans leur box et les caresser.

Cette race, créée en 1955 par croisement entre un berger allemand et une louve des Carpates, a en effet conservé beaucoup de capacités du loup et surtout son apparence.

«Le loup qui sommeille en lui n’est jamais loin», indique un spécialiste animalier.

D’où, aussi, sa peur de l’homme. S



Vous pouvez également aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.