L’agglo sans Chaniers ?

Alors qu’on pensait la création de la Communauté d’agglomération saintaise embourbée en raison de l’hésitation de deux communes, Chaniers et Dompierre-sur-Charente, le président socialiste de la Communauté de communes (CdC) du Pays Santon et maire de Saintes, Jean Rouger, a confié récemment que des tractations étaient en cours avec une, voire deux autres communautés de communes pour valider un principe de fusion.

Rappelons que pour y arriver, il faut dépasser le seuil fatidique des 50 000 habitants.

Des contacts ont été pris avec deux CdC voisines pour fusionner.

Même si Jean Rouger précise que les échanges continuent avec les Chagnolais et les Dompierrois, il est maintenant en position de force dans ce dossier et n’a, semble-t-il, plus les pieds et poings liés.

«Une fois que nous serons en capacité de passer en Communauté d’agglomération, il faudra qu’on prépare les choses en 2011», insiste le maire de Saintes.

Une façon, aussi, de placer les élus de Dompierre-sur-Charente et de Chaniers au pied du mur s’ils ne veulent pas laisser passer le train.

«On est dans un dossier sensible», glisse un proche du maire de Saintes.

Il est en tout cas clair que toutes les communes présentes dans ces collectivités ne voudront pas faire partie d’une Communauté d’agglomération autour de Saintes. S



Vous pouvez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

sortir
Masquer