Le Conseil général de Gironde se fâche

La position est sans ambiguïté : « Le Conseil général de Gironde dénonce et condamne l’attitude de la ville de Royan ».La solution retenue, un allongement de 40 mètres de l’actuelle digue dans l’axe de la jetée sud, « a été validée par les comités techniques et politiques de la ville de Royan et du Conseil général de Charente Maritime en 2007.

Soulignant les retombées économiques dont bénéficie Royan, grâce au transit de 907 000 passagers en 2010, contre 689 800 en 2002, le Conseil général de Gironde « ne peut que dénoncer fermement cette position de la ville de Royan.

Le Département de la Gironde promet qu’il a « pourtant répondu à toutes les exigences et inquiétudes de la mairie de Royan. S






Vous pourrez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

sortir
Masquer