La Rochelle : certains tarifs de bus vont augmenter

Exemple de Transport en communEn un an, le nombre de voyages en bus (ou en bateau dans l’agglomération rochelaise) est passé de 6 millions à 7 millions. Dans le cadre de partenariats avec des entreprises, 500 salariés ont renoncé à leur voiture pour se rendre au bureau. La liaison cadencée ferroviaire entre La Rochelle et Rochefort connaît un succès croissant et de plus en plus de gens circulent à vélo. C’est très bien et la Communauté d’agglomération de La Rochelle (CdA), comme le souligne le vice-président Denis Leroy, veut encore développer les transports collectifs.

Maxime Bono, président de la CdA, et Denis Leroy également considèrent que ces titres de transport (1,3 million dans l’année) et qui représentent un tiers des recettes sont en général achetés par les personnes les plus modestes.

Les taxis Yélo seront également un peu plus onéreux : 8€ au lieu de 6 pour la zone 1, 10€ au lieu de 8 pour la zone 2 et 12€ au lieu de 10 pour la zone 3.

Dans la perspective du futur agrandissement du périmètre de la Communauté d’agglomération, il faudra désormais réfléchir différemment à l’aménagement du territoire afin de ne pas multiplier les lignes de bus et allonger les trajets.

Les nouvelles zones d’activités, par exemple, seront réalisées à proximité des lieux de résidence. S



Vous pourrez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.