Le centre-ville serait-il menacé

«Le centre-ville de La Rochelle va devenir un musée», s’alarme Thierry Sagnier. Le président du comité de quartier Préfecture-Verdun s’inquiète de l’avenir du centre-ville rochelais et de ses commerces, face à la construction de deux galeries commerciales de 2 000 mètres carrés et de 7 300 mètres carrés, dans la zone commerciale de Beaulieu, dans les mois à venir.

Les magasins seront fermés, il n’y aura plus personne dans les rues.

On va se retrouver avec des magasins qui ne vont ouvrir que l’été, alors que La Rochelle a toujours travaillé toute l’année.

Cela ne peut pas leur faire de l’ombre. Il n’y aura que des marques qui n’existent pas en centre-ville.

On s’était interdit de déplacer des marques et de vider le centre-ville pour remplir Beaulieu.

Et les marques qui vont venir s’installer ont besoin de grands espaces.

Elles ne seraient jamais venues en centre-ville de toute façon, où les locaux sont trop exigus pour elles.

Depuis 2008, la loi de modernisation de l’économie permet de créer des surfaces commerciales inférieures à 1 000 mètres carrés sans avoir besoin d’une autorisation de la commission d’aménagement du territoire.

La limite était de 300 mètres carrés auparavant.

Les chambres de commerce et les associations de commerçants ne font plus partie de cette commission, comme cela était le cas avant 2008.

Une décision que regrettent Thierry Sagnier et Frédéric Chekroun, qui souhaitent une abrogation de cette loi et une réintégration des chambres de commerce et des associations de commerçants à la table de la commission d’aménagement du territoire.

«Nous voulons être concertés et ne plus être mis au pied du mur», insiste Frédéric Chekroun.

Philippe Clémencin assure pourtant «avoir pris toutes [ses] précautions en rencontrant une dizaine de commerçants du centre-ville et ne pas avoir agi dans [son] coin».

Thierry Sagnier et Frédéric Chekroun regrettent également une concentration de certains commerces à Beaulieu, au détriment du centre-ville. S

Vous pourrez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.