Des pistes cyclables

Le rond-point de l’avenue de Barbezieux, en passant par le boulevard Oscar-Planat. Le plan de financement est évalué à 299 000 € TTC. Il restera une petite portion à réaliser pour relier la piste cyclable existante côté Châteaubernard, de l’autre côté de la voie ferrée.

Gilles Le Moine espère par ailleurs faire entrer dans les financements de 2012 un projet de parcours cycliste et piétonnier concocté par la commune de Cherves-Richemont, même s’il n’était pas initialement prévu dans le «plan vélo».

«Maintenant, les communes ont bien compris qu’il fallait avancer dans ce domaine», juge Gilles Le Moine.

Des aménagements sont dans les tuyaux entre Cognac et Merpins, son bourg et sa zone industrielle.

Ce qui permettrait de sécuriser l’accès aux belles balades qui s’offrent sur les routes du côté d’Ars ou de Gimeux.

La commune de Châteaubernard, où l’avenue de Barbezieux a été réaménagée en utilisant notamment un ancien axe de voie ferrée, porte d’autres idées.

«Il faut aussi penser à l’entretien des pistes existantes, notamment avenue de Saintes», pointe Gilles Le Moine.

Il ne perd pas de vue les grands axes de Cognac, où les solutions ne sont pas légion, par exemple avenue Victor-Hugo.

Là, les automobilistes devront sans doute de plus en plus prendre l’habitude de partager la route.

Vous pouvez lire aussi

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.