Mobilisation ridicule

Mobilisation ridiculeEnviron 200 personnes sont venues manifester, hier matin, à La Rochelle contre la mise en place de nouveaux rythmes scolaires (quatre jours et demi d’école) dans le premier degré, à compter de la rentrée prochaine pour les communes qui le souhaitent, voire à la rentrée 2013-2014.

Des enseignants qui pensent, à l’instar du Snuipp (syndicat des professeurs des écoles), de la FSU (Fédération syndicale unitaire), de Sud-éducation et de la Fédération des conseils de parents d’élèves de Charente-Maritime qu’une réforme du temps que passent les enfants à l’école s’impose.

Ce que soutient Fabienne Fustec, enseignante spécialisée Rased à l’école primaire Jean-Bart de La Rochelle.

À Saintes, près de 100 manifestants s’étaient réunis devant le palais de justice. Eux aussi critiquaient la «mise en place aberrante d’une réforme pourtant nécessaire».

L’allongement de la pause méridienne préconisée par les communes n’est pas la solution. En plus des rassemblements à La Rochelle et à Saintes, les syndicats appelaient, hier, à la grève dans les écoles.

Vous pouvez également aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

RSS
Follow by Email