Le Marais Poitevin

La Rochelle redevient la porte naturelle et officielle du Marais Poitevin, d’ailleurs il’en a été longuement question lors de l’assemblée générale de Charente-Maritime tourisme, vendredi à La Ronde : avec la réhabilitation du canal de Marans,Spontanément, on aurait tendance à dire, peut-être à cause de la proximité de Coulon, que la porte du Marais Poitevin est Niort.Aujourd’hui, vous nous parlez de La Rochelle.

Nouveau parce qu’avec le canal de La Rochelle à Marans et la Sèvre Niortaise, c’est une autoroute fluviale qui nous relie.Le Marais Poitevin, c’est 850 kilomètres de pistes cyclables.

Le long du canal, les chemins de halage sont remplacés par des voies cyclables et on connaît les efforts réalisés dans l’agglomération rochelaise pour favoriser la pratique du vélo.

Et puis il y a une évidence démographique et touristique.La Rochelle est la plus grosse agglomération près du Marais.

Elle attire des millions de touristes et le Parc n’est pas mal non plus avec 850 000 visiteurs par an.

Où en est-on de la reconquête du label de Parc naturel perdu en 1992? Nous avons reçu un courrier du Premier ministre Jean-Marc Ayrault qui nous demande de relancer une enquête d’utilité publique pour respecter la forme.

Un registre d’enquête est disponible dans chacune des 95 communes concernées par le périmètre.

Cette enquête ne devrait être qu’une formalité et j’ai bon espoir que le Marais Poitevin redevienne Parc naturel régional d’ici la fin de l’année.

Le fait que Delphine Batho, ex-député des Deux-Sèvres soit ministre de l’écologie a-t-il aidé à cela? Ils sont les premiers acteurs du territoire.

Vous pourrez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.