Merci de cliquez sur nos bannières publicitaires



Les élus locaux expriment leur ras-le-bol

Les élus locaux expriment leur ras-le-bolRisques littoraux : les élus locaux expriment leur ras-le-bol à Ségolène Royal.Je peux vous dire que si vous revenez aux affaires nationales, il y a du travail.Sorti déçu – une fois de plus – de son entretien avec la préfète de la Charente-Maritime, le président de la Communauté de communes de Ré et maire de Loix est aussitôt allé se consoler auprès de Ségolène Royal.Des voitures qui seraient signées « Mia île de Ré ».Elle a d’ailleurs parlé de sa «petite idée» au président de la Communauté de communes de Ré, Lionel Quillet, qui a paru souscrire.

«Il faudrait qu’elles puissent passer le pont gratuitement», lui a confié Ségolène Royal.Je vais encore devoir mener une bonne négociation!

La présidente du Conseil régional de Poitou-Charentes avait choisi le bon moment pour venir visiter le chantier de la digue du Boutillon, la seule de l’île en reconstruction, entre Ars et La Couarde.

Une opération de près de 9 millions d’euros, cofinancée par l’État, le Département, la Région et la Communauté de communes de l’île de Ré, inscrite dans le Programme d’actions de prévention des inondations (Papi).

Des travaux de réfection avaient bien été entrepris après le passage de Xynthia, sans assurer un avenir serein aux côtes du nord-ouest de l’île.

Le Conseil général a bien voulu en prendre la maîtrise d’oeuvre, mais il n’en est pas responsable.
de Sud-Ouest par Frédéric Zabalza

Votre message

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.