L’après de Roux

L’après de RouxL’après de Roux. Pas loin de 200 personnes ont assisté, mercredi soir, à la présentation de liste d’Éric Pannaud, deuxième adjoint du maire de Chaniers, Xavier de Roux. Ce dernier, assis au premier rang, a dit toute sa confiance et son soutien envers la tête de liste, destinée à lui succéder, après trente et une années passées dans le siège de maire.

Ce qui est bien avec Chaniers, c’est qu’il y est forcément question de la Communauté d’agglomération de Saintes.

Un vrai cours sur l’intercommunalité que bien peu de candidats des communes voisines abordent.

Mais la position de Chaniers – enfin de son maire, qui ne manque jamais de dire tout le mal qu’il pense de la façon dont Jean Rouger, maire de Saintes, a conçu la CdA (gouvernance, compétences) – donne forcément du sel au débat.

À maintes reprises, dans sa bouche mais aussi dans celle de ses colistiers, il aura ainsi été question de la place de Chaniers, «deuxième ville de l’agglomération» dans cette fameuse CdA, contestée dans l’application des rythmes scolaires, la non prise en compte de l’immobilier des écoles, dans sa qualification des zones économiques, etc.

Éric Pannaud a aussi répondu aux différentes attaques de l’équipe adverse, dont il s’était procuré les tracts.



Vous pouvez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

sortir
Masquer