Rues piétonnes, pour ou contre ?

Rues piétonnes, pour ou contre ?Rues piétonnes, pour ou contre ? C’est l’un des thèmes-clés de la campagne à Saint-Jean-d Angély : faut-il rendre le coeur de ville piéton ou non? Les quatre candidats se sont exprimés sur la question et, s’ils semblent unanimes, certains proposent d’aller plus loin dans les mesures à prendre. Tous les candidats partent d’un même constat : la piétonisation du centre-ville, ainsi que l’installation des horodateurs, ont eu un impact considérable sur le commerce.

Henri Denieuil propose que les rues restent piétonnes le mercredi et le samedi pendant le marché, puis en période estivale à partir de 18 h 30.

Ainsi, Françoise Mesnard souhaite remettre la gratuité pour le stationnement sur la place de l’Abbaye et de l’Hôtel-de-Ville, et supprimer les horodateurs sur les places André-Lemoine, François-Mitterrand, du Marché et des Petits-Champs.

Pour Gérard Adam le candidat avoue avoir hésité sur cette mesure, il estime qu’il «faut que les gens se responsabilisent». Et dans un second temps, peut-être, instaurer des disques bleus.

Enfin, Hénoch Chauvreau rejoint la proposition de Gérard Adam sur les temps de piétonisation, ajoutant toutefois une fermeture à la circulation en juillet et août, «entre midi et deux». Le candidat souhaite aussi associer les commerçants, les habitants et l’office de tourisme dans sa démarche.

Il faut les réorienter pour gommer les imperfections à moindre coût, au lieu d’investir pour tout démonter.

Résumé art Julien Bonnet de Sidouest



Vous pouvez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

sortir
Masquer