La vie d’un enfant en danger

La vie d’un enfant en danger. Karl, un petit garçon scolarisé à Rochefort en Charente-Maritime, doit être transplanté en urgence. Mais pour que Karl vive, il lui faut un don d’organe : le coeur d’une personne en état de mort cérébrale. C’est un enfant joyeux et actif, bon camarade et bon élève. Mais au printemps dernier, Karl a subitement quitté sa classe et la cour de récréation de son école de Rochefort.

Valérie Tata, la directrice de l’école de Rochefort où il est scolarisé, espère une solution très rapide pour que l’enfant puisse vivre.

Dans sa chambre de l’hôpital Haut-Levêque, à Bordeaux, Karl est pris en charge par le service de cardio-pédiatrie du professeur Jean-Benoit Thambo. Le docteur Marc-Alain Billès, cardiologue en chirurgie cardiaque et vasculaire, n’a qu’une hâte : opérer le petit garçon.

« Nous avons réalisé jusqu’à six transplantations d’enfants sur une année, avec d’excellents résultats. Il y a beaucoup plus de greffons de taille adulte que de tout petits greffons ».


Vous pouvez lire aussi

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.