Le chauffeur, magnétiseur écope d’une peine de quinze ans de prison pour viols

Le chauffeur, magnétiseur écope d'une peine de quinze ans de prison pour viols Le magnétiseur qui était accusé de viols et d’agressions sexuelles par seize femmes a été jugé par la cour d’Assises de Périgueux. Les jurés ont rendu leur verdict ce lundi 19 septembre.

L’accusé était un ancien chauffeur routier à la retraite qui exerçait depuis en tant que magnétiseur bénévole. Joël Merland, âgé de 76 ans, recevait ses clients dans son domicile situé à Tonnay-Boutonne, à quelques kilomètres de Rochefort.

Les jurés sont allés au-delà des réquisitions de l’avocate générale. Cette dernière avait requis entre 10 et 12 ans de prison contre l’ancien chauffeur routier, c’est finalement quinze ans, soit le maximum possible pour les faits qui lui étaient reprochés.

À LIRE AUSSI >> Le chauffeur du camion condamné à 5 ans de prison avec sursis pour le drame du car de Rochefort

Le procès avait été délocalisé en Dordogne, car l’une des magistrates de la Cour d’Assises de Charente-Maritime était également l’une des plaignantes et des victimes du magnétiseur.

Vous pouvez également aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

RSS
Follow by Email