Extravagante diva

ExempleÀ 35 ans, ce Nantais, artiste transformiste de cabaret, s’est façonné une figure blonde, un personnage de drag queen sulfureux, glamour et sexy. «Disons que c’est une créature détonante entre Marylin Monroe, Madonna et Pamela Anderson», explique la future marraine du premier Festival gay et lesbien organisé à La Rochelle, à partir d’aujour- d’hui jusqu’à dimanche soir.

Davantage pineau que cognac, île de Ré qu île d’Oléron, Pamela Kay animera ce soir un rassemblement de drag queens dans la boîte de nuit Le Paradise.

«Les générations et la culture gay ont changé, ça ne me surprend pas que des établissements de nuit rochelais montent un tel événement», estime Pamela.

Souvent présent dans les Gay Prides de France, au fil des ans, le regard de Karim sur Pamela a évolué.

Un métier de la scène et du spectacle, où il faut se renouveler pour continuer d’exister.

Pour se produire seul ou en groupe dans de nombreux établissements, l’artiste transformiste fait confectionner ses nouvelles tenues et autres costumes par des professionnels. S



Vous pourrez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.