Saint-Louis deviendra le site test d’un écoquartier

Jean Rouger, le maire, Frédéric Mahaud, son adjoint délégué à la prospective territoriale et aux opérations d’aménagement urbain et Céline Marmet, qui supervise le dossier du site Saint-Louis, avaient, tout de même, mardi, des avancées à communiquer. Même si les pelleteuses n’attaqueront pas avant longtemps le site de l’ancien hôpital, situé en plein coeur de ville, la mairie rappelle, une nouvelle fois, que le projet n’est pas au point mort.

L’équipe Connex (Cité), composée de Mathieu Wolting et Anne-Lise Bideaud et d’une paysagiste Agathe Turmel, fut ainsi la lauréate du concours Europan organisé en plusieurs étapes.

Il n’existe, en effet, aucune réglementation de l’urbanisme sur le site Saint-Louis, un secteur sauvegardé.

Un an après avoir choisi le cabinet d’architectes, la Ville s’est donc entourée de bureaux d’études afin d’élaborer cette fameuse réglementation qui permettra, plus tard, de «faire du concret» sur ce site.

«La Ville ne pourra pas supporter seule le financement», précise Céline Marmet.

Autre nouveauté majeure, le projet Connex (Cité) – qui englobe les quatre hectares de friches urbaines de l’ancien hôpital – a été choisi pour s’inscrire dans un projet national d’écoquartier.

D’abord sélectionné par le ministère de l’Écologie, du développement durable, des transports et du logement parmi 400 projets, Saintes n’a, ensuite, pas été retenue.

Mais le mois dernier, la Direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement a contacté le maire Jean Rouger pour lui annoncer une autre nouvelle.

Une masse de travail et de recherches en plus pour le futur du lieu, mais la Ville se félicite de cette nomination.

Cette Maison aura pour ambition de décortiquer les chantiers liés à l’urbanisme de la ville, et pas seulement Saint-Louis.

En mai, durant le Mois de l’architecture, les Saintais seront invités à se rendre sur le site afin d’obtenir des renseignements concernant Saint-Louis et les autres chantiers de la ville. S



Vous pouvez lire aussi

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.