Le homard refait surface

C’est pour cette raison, que depuis un an, les écogardes de l’île de Ré travaillent à un plan de réintroduction du crustacé dans l’estran rétais.Autrefois espèce emblématique de l’île, les homards ont quasiment disparu des côtes insulaires.Hier, 3 000 petits homards ont été relâchés dans la zone protégée du cantonnement de Saint-Clément.Entre volonté de protéger la biodiversité, et vocation pédagogique, l’opération J’adopte un homard a été un succès.

On a discuté avec eux, et avec les anciens, et on a constaté que depuis les années 1970, ces crustacés disparaissent.

Il y a donc deux volets à ce projet, précise l’écogarde.

Le deuxième volet, c’est donc la réintroduction des animaux dans un site protégé, à l’abri de la surpêche.

Au-delà de l’opération scientifique et expérimentale, la CDC a souhaité apporter un côté ludique et pédagogique au projet.

De nombreux enfants ayant adopté des homards étaient présents hier matin sur le port de Saint-Martin pour voir leurs «filleuls» s’en aller.

Vous pouvez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

sortir
Masquer