Merci de cliquez sur nos bannières publicitaires



Les critiques sur le web divisent

L’impact des sites d’avis de consommateurs est considérable dans une ville touristique comme La Rochelle.Petit tour d’horizon des analyses et de leur influence réelle.Qu’ils soient en tête ou en bas de tableau, les restaurateurs rochelais rencontrés sont quasi unanimes : l’impact des avis des internautes sur les restaurants peut être équivoque.Le Thiers-Temps, rue Thiers, est classé premier sur Tripadvisor, avec un beau palmarès : 98 commentaires excellents, un moyen et un médiocre.

Grâce aux réseaux sociaux, la clientèle du restaurant a explosé en octobre 2012.À tel point que certains clients se retrouvent obligés de persévérer avant de pouvoir s’y restaurer «Un Monsieur a téléphoné 21 fois avant de réussir à réserver une place», s’étonne Céline.

La cogérante du restaurant reçoit des alertes sur son smartphone à chaque nouveau commentaire.Et puis, on ne discute pas des goûts et des couleurs.

La situation est toute autre au Winch, cour des Dames.Le restaurant est classé 194e sur 204 restaurants classés sur Tripadvisor.

Avec une moyenne de 2 sur 5, le Winch essuie des critiques pour le moins acerbes : «le pire existe», «restaurant infecte, c’est scandaleux» ou encore «content d’en être sorti vivant».

Un jour, des clients se sont plaints de ne pas avoir aimé le veau qui leur a été servi.

Nos clients nous disent souvent que c’est un avantage d’être en tête de classement.

Pour lutter contre les abus et éviter les faux avis, la première norme française NF (marque de certification), proposée par l’Association française de la normalisation, l’Afnor, sera suggérée à tous ces sites Internet à partir du mois de septembre.

Pour éviter les abus, les internautes seront obligés de donner leur identité et leurs coordonnées afin de pouvoir être contactés.

Votre message

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.