Une rentrée à deux vitesses

Une rentrée à deux vitesses

Une rentrée à deux vitesses.Seules neuf communes* du territoire de l’Agglomération Royan Atlantique appliquent dès ce mardi,la semaine de quatre jours et demi Évaluant le surcoût du retour à une semaine de quatre jours et demi à 200 000 euros, Royan préfère attendre 2014.Le Pays royannais ne montre pas en cette rentrée scolaire un empressement farouche à instaurer les nouveaux rythmes scolaires.

Si le pourcentage des communes s’y lançant dès cette rentrée est flatteur à l’échelle de la circonscription de Royan de l’Éducation nationale – 39 % soit 14 communes sur 36 -, ramené au territoire de la Communauté d’agglomération, il retombe à la moyenne nationale.

En effet, neuf des 34 communes adhérant à la Cara appliquent dès mardi le retour à quatre jours et demi de classe (26 %), quand globalement, l’académie de Poitiers se hisse dans le trio de tête national, puisque 50,4 % des écoliers changeront de rythme.

Parmi, donc, les 27 communes de la Cara qui attendent la rentrée 2014, Royan en tête a choisi de différer l’application de la réforme.

Didier Quentin l’annonçait il y a quelques mois : il en coûtera annuellement à Royan quelque 200 000 euros pour financer notamment l’instauration des fameuses «activités pédagogiques complémentaires», à la charge des municipalités.

Les «activités pédagogiques complémentaires» constituent l’un des socles de cette réforme.

La conseillère pédagogique de la circonscription de Royan relève également “la difficulté de mettre en place des activités pour les enfants de maternelle”.

Pour animer ce temps péri-éducatif, les communes auront pour la plupart recours au vivier local des bénévoles.

*Les neuf communes de la Cara qui appliquent la réforme :La Tremblade, Arvert, Étaules, Les Mathes, Saint-Augustin et Chaillevette, déjà fédérées par un syndicat intercommunal gérant l’animation jeunesse, ainsi que Saint-Palais-sur-Mer, Saint-Georges-de-Didonne et Médis.

Vous pouvez également aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

RSS
Follow by Email