Merci de cliquez sur nos bannières publicitaires



Des oiseaux au bout du rouleau

Des oiseaux au bout du rouleauDes oiseaux au bout du rouleau. Ce mercredi, Catherine «l’infirmière animalière» a décidé de rajouter des petits poissons gras aux éperlans qu’elle sert depuis quelques jours à ses nouveaux pensionnaires. Ceux qui arrivent aujourd’hui sont épuisés mais aussi amaigris. On voit qu’ils n’ont plus la force de pêcher.

Depuis deux semaines, le centre de sauvegarde du Pôle-Nature, situé sur les 130 hectares du marais aux oiseaux de la commune de Dolus-d Oléron (1), recueille des dizaines de macareux moine et de guillemots de Troïl, épuisés par la houle et les coups de tabac successifs.

À l’heure du déjeuner, ils ne rechignent pas à se jeter sur le repas appétissant que leur tend Catherine.

«Étrangement, pour des oiseaux de haute mer qui ne voient jamais l’homme, ils ne craignent pas la présence humaine», remarque Christian Bavoux.

Le responsable de la structure depuis quinze ans confirme un «phénomène rarissime» qui touche la côte atlantique depuis plusieurs jours.

De mémoire d’ornithologue, il n’avait jamais vu une telle hécatombe concernant des espèces pélagiques pourtant habituées à se débattre dans le grand large et emblématiques d’Europe du Nord.

Sur Oléron, le centre de soins comptabilisait en milieu de semaine plus de 600 cadavres observés sur les plages par les particuliers.

Sur une cinquantaine de guillemots transportés jusqu’au pôle nature de Dolus, seule une quinzaine a survécu.

Bagués dès leur arrivée, les oiseaux sont maintenus au calme, dans de grands cartons qui font office de refuge et de litière.

Si leur santé s’améliore, ils rejoindront dans quelques jours le local d’isolement, dans les bâtiments rénovés du centre où l’équipe peut pratiquer les premiers soins.

Ce jour-là, une chouette chevêche, un faucon crécerelle et quatre guillemots mazoutés se refont une santé.

(1) Le centre de sauvegarde départemental du Pôle Nature du marais aux oiseaux est une structure gérée par le Conseil général depuis 2007

résumé art agnès lanoëlle de Sudouest



Votre message

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.