Merci de cliquez sur nos bannières publicitaires



Des chiens errants

Des chiens errantsDes chiens errants s’en prennent aux poules.Des poules, Jean Harel en a eu toute sa vie.Plus exactement, son père lui a transmis cette passion.«De la noire cuivrée», précise le collectionneur au sujet de cette espèce qu’il choie parmi les onze existantes de cette race locale.Au fil des ans, à 82 ans aujourd’hui, Jean Harel a réduit le cheptel volontairement.Mais depuis avant-hier, l’effectif a cruellement diminué.

Et cette fois, contre la volonté de son propriétaire qui s’en serait bien passé.«Trois gros chiens qui ont coursé les poules dans le poulailler», raconte volontiers Chantal Béchieau, qui affirme avoir «tout vu».

De quoi donner envie aux riverains de voler dans les plumes de leurs… voisins.

«Depuis que la fourrière est venue les chercher, personne ne les a réclamés, c’est une preuve», assure-t-elle encore, lassée.

Ancien élu local et figure rochelaise, Jean Harel a écrit plusieurs fois à Maxime Bono, en août puis le 18 octobre, pour «l’alerter, car c’est de la responsabilité de la mairie».

Un état des lieux que réfute Esther Mesmain, adjointe au maire chargée du dossier, venue sur place.
de Sudouest par Stéphane Vacchiani

Votre message

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.